Un CSE qui agit concrètement en faveur des salariés qu’elle représente, c’est bien, mais veiller à ce que les salariés en aient conscience, c’est mieux !

Il n’est pas toujours évident pour les élus d’un comité de communiquer efficacement sur leurs actions. C’est pourtant la clé pour s’assurer que les informations parviennent correctement aux membres de l’entreprise.

À noter également qu’un CSE qui adopte de bons réflexes de communication est un CSE qui donne envie aux salariés de s’impliquer et, pourquoi pas, de renouveler leur confiance en toute connaissance des faits lors des prochaines élections.

Voici donc quelques conseils qui aideront les élus à mettre en place une stratégie de communication efficace, à partir de bases simples !

Le droit à l’information des membres de l’entreprise

Bref rappel en guise d’introduction : les membres de l’entreprise jouissent d’un droit à l’information concernant le déroulement des réunions et les décisions qui y sont votées.

Il revient au CSE de partager les comptes-rendus en les diffusant de manière à atteindre tous les membres de l’entreprise concernés : les salariés bien évidemment, mais parfois l’inspection du travail.

Il arrive également qu’un membre du CSE ait à diffuser une communication d’importance aux autres élus ; il s’agit alors plus précisément de communication interne.

Globalement, dressez un état des lieux des communications à prévoir sur l’année, en fonction des cibles. Le plus simple : confier cette tâche à un élu en particulier.

Désigner un chargé de communication CSE

Si le nombre d’élus le permet, il est pratique de confier la gestion de la communication à un membre du comité. C’est l’occasion par exemple d’impliquer un suppléant dans le quotidien du comité.

Pour remplir ses missions convenablement, le chargé de communication CSE doit avoir les qualités suivantes :

  • Sens de l’organisation
  • Curiosité
  • Créativité
  • Bon niveau de français et d’orthographe

Point non négligeable : le chargé de communication CSE doit être à l’aise avec les outils de bureautique lui permettant de faire un minimum de création (traiter des images, améliorer le logo du CSE, etc.). On peut également attendre de lui qu’il ait de bonnes pratiques numériques.

Créer une identité graphique propre au CSE

Souvent négligée, pourtant intéressante à travailler : l’identité graphique (ou visuelle) du comité.

Une instance d’une telle importance dans la vie de l’entreprise mérite d’être reconnaissable lorsqu’elle communique afin de marquer les esprits et de renvoyer une image de cohésion et de sérieux. C’est un excellent moyen de susciter l’intérêt des collaborateurs qui, dans leur esprit, associeront des couleurs particulières et/ou un design à l’instance qui les représente.

Par identité graphique, on entend notamment un logo. Un élu doté d’une certaine sensibilité graphique (le chargé de communication, justement, par exemple) sera tout désigné pour créer ce petit élément à apposer par la suite sur toutes les communications.

Si aucun membre du CSE ne se sent de taille pour cette tâche peut évident, le comité a toute latitude pour engager un prestataire en usant de son budget de fonctionnement.

Les plus motivés des élus, ou attirés par la création, établiront en sus de ce logo une palette de couleurs qui se retrouveront avec le logo sur les communications ; l’effet est garanti ! Ce seront de préférence celles retenues pour le logo.

Une CSE doté d'une identité visuelle est un CSE mémorable

Déterminer le ton à adopter dans vos communications CSE

Au regard des différentes cibles énumérées précédemment et selon le contexte, il faut adopter un ton différent dans les communications du CSE.

La logique implique que des communications avec la direction adoptent un ton sérieux qui concorde avec le caractère factuel du message adressé.

Une communication aux salariés sur un sujet plus léger (les vacances, un événement d’entreprise) accorde plus de liberté dans le ton qui, sans être familier, s’autorise un peu de décontraction. Ce parti pris suscite généralement un sentiment de proximité avec les lecteurs. Les collaborateurs pourront ainsi avoir la sensation que, plus que le comité, ce sont les membres de l’instance et des collègues qui s’adressent à eux.

Une bonne communication CSE est une communication régulière !

Le meilleur moyen de faire fructifier tous les conseils dispensés précédemment est de les appliquer dans un calendrier de communications du CSE.

Le CSE crée ainsi des rendez-vous, des habitudes, notamment auprès des collaborateurs qui savent quand ils recevront la communication mensuelle (par exemple) et anticiperont ainsi sa réception.

Il ne s’agit pas pour autant de démultiplier les communications, quitte à partir avec un objectif plus que raisonnable, et communiquer de façon extraordinaire lors des périodes de l’année plus chargées (comme Noël). La qualité prévaut sur la quantité !

Une communication CSE adaptée à son époque

D’après le Baromètre du Numérique 2019, les Français sont de plus en plus adeptes des outils numériques pour se renseigner, envoyer des messages, faire leur shopping… Ils sont équipés à plus de 80% d’un smartphone !

L’un des objectifs des CSE d’aujourd’hui : s’adresser à leurs cibles via ces canaux plébiscités. Bien sûr, cela n’implique pas de négliger les moyens de communications physiques plus traditionnels comme :

Le panneau d’affichage

Très ancré dans les habitudes donc pertinent à conserver, mais il ne touche pas nécessairement tous les intéressés, qui peuvent de surcroît passer devant les annonces sans s’arrêter. Ce sont des supports bien souvent chargés de notes obsolètes, ce qui décourage même les plus curieux. 

Bon à savoir
C’est également un support auquel les salariés en télétravail n’ont pas accès ! Ce n’est pas forcément le lieu le plus pratique pour instaurer un dialogue avec les salariés : c’est un canal d’information qui va dans un seul sens, du comité aux collaborateurs, sans possibilité de réagir.

 

Le journal interne

Le journal interne est un livret distribué régulièrement aux collaborateurs, qui récapitule les actualités phares du CSE sur une certaine période.

Le + : c’est un format qui plaît car il se prête à une belle mise en page et à une hiérarchie des informations à la convenance des élus.

Les – : les actualités ne sont en réalité pas réellement « fraîches » puisqu’il est matériellement difficile de faire imprimer un journal plusieurs fois d’un mois. Pourtant, il est possible que vous ayez un calendrier particulièrement chargé à certaines périodes, comme en fin d’année avec les dotations URSSAF et l’organisation de certains événements…

Le coût entre bien sûr en jeu puisque les prix d’impression s’envolent rapidement en fonction de votre effectif ; de quoi siphonner certains budgets de fonctionnement ! Enfin, pendant négatif de votre avantage, il faut confier la réalisation de ce journal à un élu qui a les compétences nécessaires pour garantir un rendu propre, voire esthétique.

Le livret d’accueil

Le livret d’accueil est un document remis à un collaborateur le jour de son arrivée afin de lui présenter l’activité du CSE, ses membres et les canaux de communication à suivre. De nouveau, l’utilisation du support n’est pas remise en question, c’est davantage sa nature : un document papier se froisse, se perd, et finit généralement à la poubelle.

Pourquoi ne pas adresser toutes ces informations sous forme dématérialisée ? Elles seront ainsi beaucoup plus facilement retrouvables et consultables, pour une durée de vie décuplée.

 

Optez pour une communication du CSE dématérialisée

Plusieurs alternatives numériques efficaces à ces supports traditionnels existent.

Un site personnalisé pour le CSE

De nombreux prestataires se proposent de concevoir pour les comités un site internet avec tous les modules nécessaires pour leur communication :

  • Actualités/articles
  • Sondages
  • Partage de documents
  • Messagerie instantanée
  • Calendrier
  • Informations sur le CSE

Ce genre de site donne tout loisir aux collaborateurs de se renseigner quand et où ils le veulent sur les actions du comité. Plus important encore, contrairement au tableau d’affichage, c’est un lieu d’échanges : les élus s’expriment, mais les bénéficiaires aussi !

Toutes les informations essentielles sont regroupées sur un même support et accessibles de manière équitable : que les salariés soient en temps complet ou non, présents sur le site en continu ou en télétravail, l’accès à toutes les informations sont garanties.

Notre conseil : si le CSE souhaite solliciter un prestataire pour la réalisation de son site internet personnalisé, qu’il se tourne vers des experts de la digitalisation. Ils ont en tête toutes les problématiques des CSE à l’époque du numérique et assortissent souvent le site d’une autre solution pratique pour les élus et les salariés, comme une application mobile CSE.

Tout dépend bien sûr de votre budget de fonctionnement 😊

Dotez votre CSE d'un site internet

Les newsletters du CSE

Enfin, l’email est un format à ne pas négliger dans un plan de communication.

Il a les mêmes qualités que l’intranet : assurance de toucher toutes vos cibles qu’importe leur durée de travail ou leur présence sur site, possibilité de répondre au mail pour dialoguer avec les élus et facilité de consultation et d’archivage.

Autre intérêt de taille, le mail est profondément ancré dans les habitudes, ce qui le rend très intuitif pour tous vos collaborateurs – là où l’intranet nécessitera peut-être un peu de pédagogie. D’ailleurs, pourquoi ne pas consacrer une communication par newsletter à votre site internet ? Son utilité, ses modules, comment s’en servir, etc.

Des newsletters, c’est également une opportunité d’utiliser votre toute nouvelle charte graphique pour une mise en page esthétique et pratique de vos messages ! Quelques solutions simples à prendre en main existent comme le Français Sendinblue. Les plus à l’aise se tourneront vers Mailchimp, un autre leader de ce type de solution.

 

Pour conclure, tenir une bonne communication du CSE n’a que des avantages :

  • Elle met en valeur les actions des élus
  • Elle permet de créer un lien et de l’entretenir avec les élus
  • Elle consolide l’image du CSE dans l’esprit de tous les collaborateurs
  • Elle donne la parole aux salariés pour un dialogue social qui porte au mieux son nom

Des conseils à partager en matière de communication du CSE ? L’espace commentaire est ouvert 😊

 

L’ARTICLE A RÉPONDU À CES QUESTIONS

  • Quels avantages à une communication du CSE organisée ?
  • Qui nommer au sein du comité pour gérer sa communication ?
  • Pourquoi opter pour une communication dématérialisée ?
  • Quel intérêt de composer une identité graphique pour le CSE ?

Une de vos interrogations demeure sans réponse ? Partagez-la en commentaire, et nous y répondrons avec plaisir.